Contactez-nous

SILVER VALLEY
54 rue Molière
94200 Ivry-sur-Seine

Téléphone :
00 33 (0)9 54 23 08 85

Contact presse :
Escal Consulting
Marion Deshays
Tél. : 01 44 94 95 73

Vous êtes malentendant, sourd ou avez besoin d’un support écrit pour communiquer par téléphone ? Appelez-nous gratuitement avec Acceo : cliquez ici


Envoyer un message

 
Fermer la recherche
Accueil > Silver Valley et SNCF posent la question de la Mobilité des seniors

Silver Valley et SNCF posent la question de la Mobilité des seniors


Partir en weekend, en vacances, sortir de chez soi, ou simplement faire des courses, demande bien souvent d’emprunter un moyen de transport.
Action anodine pour la plupart d’entre nous, elle devient de plus en plus compliquée avec l’âge. Pourtant la mobilité est à la fois un vecteur de lien social et de maintien en bonne santé. Silver Valley et SNCF posent la question de la « Mobilité des seniors ».

Mobilité des seniors, quels enjeux pour les entreprises de Silver Valley ?

Pour se développer et proposer des services adaptés, les TPE et les start-up de Silver Valley font appel aux grands groupes pour accélérer leur croissance et construire un « business model » solide. Réciproquement, les grands groupes souhaitent travailler avec des start-up pour insuffler dans leur stratégie innovation et réactivité.

« SNCF le montre depuis quelques années en démultipliant ses démarches d’open innovation. Nous sommes devenus membre de Silver Valley pour intégrer son écosystème, rencontrer des start-up innovantes, et y apporter nos besoins/préoccupations vis-à-vis de notre clientèle senior en partant du principe de la conception universelle : utile pour un senior = utile pour tous », déclare David Sanz de la Direction Innovation & Recherche de SNCF.

Cette synergie est rendue possible grâce à Silver Valley, qui aide les différents acteurs du secteur à se fédérer et à trouver des solutions au service de la mobilité des seniors.

« Nous connaissons tous une personne âgée qui est en perte d’autonomie. Notre mission est de permettre à ces citoyens fragilisés de rester autonomes en bénéficiant d’un service d’accompagnement en voiture avec chauffeur personnalisé et réellement porte à porte, voir siège à siège, de son appartement à sa place assise dans le train par exemple. Le maintien à domicile est possible si la mobilité est possible » explique Guillaume Mathieu, président de Cityzen Mobility, un des acteurs du secteur.

Silver Valley, dont le cœur de métier est le management de l’innovation, a mis en place en 2015 deux groupes de travail portant sur des thématiques majeures de l’adaptation de notre société au vieillissement à savoir la mobilité, au sens des transports collectifs et durables, et l’aménagement de l’habitat privé.

« En initiant ces groupes de travail en partenariat avec SNCF, Silver Valley souhaite encourager le partage et la co-construction de solutions créatrices de richesse et de valeur pour les seniors et les entreprises. Elle a développé une méthode pour susciter et accompagner le développement de nouveaux projets et favoriser l’émergence de partenariats commerciaux » explique Benjamin Zimmer, Directeur Général de Silver Valley.

Etude SNCF – La mobilité des seniors en porte à porte

SNCF se positionne aujourd’hui comme un opérateur de mobilité globale, avec la volonté d’accompagner chaque voyageur tout au long de ses déplacements. Pour bien comprendre les perceptions, les comportements, les attentes et les besoins des seniors, SNCF vient de réaliser une étude sur la mobilité des seniors en porte à porte, auprès de 120 retraités de 60 à 85 ans.

Des tendances générales ressortent de cette enquête :

  • Le TER apparaît comme un moyen de transport apprécié par les seniors. Le trajet est perçu comme un moment agréable et convivial, emprunt de nostalgie du charme passé des gares et des trains, avec un fort ancrage sur le territoire.
  • Les déplacements en TGV, quant à eux, demandent plus d’organisation et de réflexion. Moins en adéquation avec le rythme de vie des seniors, ils sont plus difficiles à appréhender : planification et système de réservation/retrait des billets plus contraignants, aménagement intérieur des TGV plus rationnel…

Trois informations importantes ressortent de cette étude :

  • Les personnes âgées sont encore réticentes à l’utilisation des NTIC en particulier pour préparer un déplacement en TER : réservation par Internet, application smartphone…Ils ont tendance à préférer un support papier.
  • Les besoins de réassurance et de contact humain sont primordiaux.
  • On constate également trois principaux pics de stress ressentis par le senior  : le premier lors de l’accès à la gare via un autre mode. Le second est généré par l’affichage de la voie en gare et le dernier survient lors de la descente du train.

Avec près d’une personne sur trois de plus de 60 ans en 2035, il devient indispensable de se poser certaines questions sur l’accessibilité des infrastructures, la qualité des services proposés, et la bonne compréhension des fréquences et des rythmes de déplacement des personnes âgées.