Contactez-nous

SILVER VALLEY
54 rue Molière
94200 Ivry-sur-Seine

Téléphone :
00 33 (0)9 54 23 08 85

Contact presse :
Escal Consulting
Marion Deshays
Tél. : 01 44 94 95 73

Vous êtes malentendant, sourd ou avez besoin d’un support écrit pour communiquer par téléphone ? Appelez-nous gratuitement avec Acceo : cliquez ici


Envoyer un message

 
Fermer la recherche
Accueil > Mooc "Un cours gratuit en ligne sur la maladie d’Alzheimer" interview du (...)

Mooc "Un cours gratuit en ligne sur la maladie d’Alzheimer" interview du Pr. Joël Belmin


L’Université Pierre et Marie Curie propose un MOOC (massive open online course) sur la maladie d’Alzheimer publié par la plateforme France Université Numérique (FUN) du Ministère de l’enseignement supérieur. Ce cours qui dure 5 semaines débute le 18 septembre prochain et a été réalisé par le professeur Joël Belmin (UPMC et Hôpital Charles Foix, Ivry-sur-Seine).

  • 1. Pourriez-vous vous présenter ?

Je suis un médecin spécialisé en gériatrie. J’enseigne cette jeune spécialité médicale et aussi la gérontologie (connaissances au vieillissement) à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris) et j’exerce à l’hôpital Charles Foix, un centre universitaire de gériatrie situé à Ivry-sur-Seine. Je partage mon temps dans la coordination d’enseignements universitaires, de programmes de recherche, du service de gériatrie que je dirige à l’hôpital et aussi du pôle de gériatrie du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière/Charles Foix. De plus, je fais moi-même des cours et aussi des consultations dans mon hôpital.

  • 2. Pourriez-vous présenter votre MOOC sur la maladie d’Alzheimer ?

Il s’agit d’un cours qui aborde les principaux aspects de la maladie d’Alzheimer et des maladies neurocognitives qui lui sont apparentées. Le cours débute le 18 septembre et dure 5 semaines ; chaque semaine, deux sujets sont abordés, chacun par une vidéo d’une vingtaine de minutes. Chaque sujet est assorti d’un petit quizz et aussi de ressources supplémentaires pour ceux qui veulent en apprendre plus. Chaque personne peut étudier au moment de son choix en se connectant sur la plateforme FUN. Nous avons aussi un forum de discussion ouvert pour chacun des sujets abordés. Une équipe d’enseignants est mobilisée pendant le cours pour discuter avec nos apprenants. Vous voyez donc que ce MOOC est bien différent des ressources en ligne auxquelles on peut accéder à tout moment.

  • 3. Pourquoi avoir traité cette thématique spécialement ?

La maladie d’Alzheimer est un grand sujet de société. Celle maladie touche plus d’un million de personnes en France et presque chaque famille est concernée. Je suis très impliqué dans les soins aux personnes touchées par cette maladie et aussi par mes activités d’enseignement et de recherche. J’ai pu constater que de nombreuses personnes manquent d’information ou encore ont des idées fausses sur cette maladie. Notamment des soignants et des familles de personnes malades.

  • 4. Quelle audience est destinée à ce cours ? Considérez-vous ce cours comme accessible à tous les professionnels de santé ?

Ce cours peut intéresser toute personne qui veut mieux comprendre cette maladie et qui souhaite entrer dans une démarche d’apprentissage pour acquérir une vision d’ensemble complète sur ce sujet. Toutes ces notions sont abordées d’une façon claire et didactique et dans un ordre logique. Ce cours s’adresse plus particulièrement à l’entourage familial des personnes malades et aussi aux soignants et professionnels du secteur social amenés à rencontrer des personnes âgées (quasiment tous !). Les médecins y trouveront aussi les notions essentielles sur cette maladie à partir desquelles ils pourront approfondir leurs connaissances s’ils le souhaitent. Par contre, s’ils suivent ce MOOC, les experts de cette maladie risquent d’être déçus de ne pas trouver des débats elliptiques sur les aspects les plus complexes ou controversés de ces maladies. Ce cours ne convient pas non plus à ceux qui cherchent une réponse immédiate à une question précise sur cette maladie, car le MOOC vise à présenter ce sujet de façon complète et didactique, étape par étape.

  • 5. A votre avis, quelle importance un MOOC avec une thématique spécifique (tel que le vôtre) peut-il avoir pour les professionnels ?

Tous les professionnels du soin et du secteur social qui prennent en charge des personnes âgées rencontrent fréquemment des personnes touchées par cette maladie. Même si on parle souvent de cette maladie dans les médias, la plupart n’ont pas une vue d’ensemble et une compréhension de ce qu’est cette maladie et des soins que l’on peut apporter aux malades et à leur familles. Il est difficile dans ces conditions de pouvoir bien conseiller un patient et son entourage familial. Ce MOOC me donne l’opportunité de transmettre ces notions à un grand nombre de personnes (c’est le M de MOOC pour massive) qui ne fréquentent pas les bancs de mon université, sans barrières liées à l’éloignement, aux contraintes horaires ou encore au coût (c’est un des O de MOOC pour open).

  • 6. Envisagez-vous de nouveau de réaliser d’autres MOOC ?

Ma réponse est certainement OUI. Pour être franc ce MOOC est ma première expérience de cette forme d’enseignement … Aussi, j’attends de voir comment va se dérouler le cours lui-même, la participation des internautes inscrits au cours, les échanges de discussion, les réactions de mes collègues universitaires et hospitaliers, et de tirer des enseignements de cette première expérience. Je suis en discussion avec Campus Urbain et la ville d’Ivry-sur-Seine qui souhaitent se lancer dans l’aventure MOOC avec mon équipe pour un autre grand sujet de la gérontologie …. Je réserverai à Silver Valley la primeur de l’information dès que tout cela se précisera.

Les inscriptions sont ouvertes

sur la plateforme FUN. Inscrivez-vous dès maintenant et planifiez déjà votre agenda pour suivre le cours - environ 1h30 par semaine aux moments qui vous conviennent .